Accueil \ Auteurs \ Wagenstein

Angel Wagenstein

« À la fin des années 1930, tous les pays refusent leur accès aux Juifs qui fuient la démence hitlérienne, sauf les nantis disposant de solides relations. Aussi surréaliste que cela puisse paraître, seule la concession internationale de Shanghai offre un havre de paix à quelque 23 000 proscrits arrivés de l'Europe nazifiée mais aussi de la Russie stalinienne. Cet épisode inconnu de la Seconde Guerre mondiale a été l'inspirateur de mon livre tout comme les témoignages de solidarité et d'esprit de sacrifice de personnages entassés à Hongkew, quartier déjà surpeuplé, placé sous une protection diplomatique aléatoire en raison de l'occupation japonaise. Mes héros prouvent, s'il en était encore besoin, que l'homme n'est pas toujours un loup pour son semblable. » – Angel Wagenstein

Angel Wagenstein est né en 1922 dans une famille juive de Plovdiv (Bulgarie) et a passé son enfance en exil à Paris. Durant la Seconde Guerre mondiale, il combat dans les rangs des Partisans. Dénoncé, arrêté, torturé et condamné à mort, il ne doit son salut qu’à l’arrivée de l’Armée rouge. À la fin de la guerre, il entreprend des études de cinéma à Moscou et entame une carrière de scénariste et de réalisateur, notamment récompensée par le prix spécial du jury au festival de Cannes en 1959 pour Étoiles. Lauréat de très nombreuses récompenses, parmi lesquelles le prix Jean Monnet de littérature européenne et le prix Alberto Benveniste remis par l’université de la Sorbonne, Angel Wagenstein est francophone. Écrivain reconnu et traduit dans de nombreux pays, il est notamment l’auteur du Pentateuque ou les cinq livres d’Isaac et d’Abraham le Poivrot (L’Esprit des péninsules, 2000, 2002). Traduit en français en 2004, Adieu Shanghai est à nouveau disponible dans cette nouvelle édition.
Angel Wagenstein a fait partie des douze intellectuels invités par François Mitterand au fameux « petit-déjeuner des dissidents » à l’ambassade de France en Bulgarie en janvier 1989. Son activité antifasciste et antitotalitaire lui a valu d’être nommé chevalier de l’ordre du Mérite français. Il vit aujourd’hui à Sofia, où il se consacre à l’écriture.

« Cinéaste confirmé, Angel Wagenstein, 82 ans, est un jeune écrivain. Il retrace le destin des Juifs le rire aux lèvres, la douleur au coeur. » — Philippe Savary, Le Matricule des anges

« Le livre est percutant, d’une tristesse abominable mais grâce à l’humour juif, on s’enflamme pendant 400 pages. Un véritable coup de coeur ! » — Laurent Bonnelli, Europe 1

« Une odyssée contemporaine émaillée de blagues yiddish qui feraient presque figure de paraboles en ces temps de folie. Un grand livre. » — Sean James Rose, Lire

« Malgré la noirceur du propos, l’humour sauve de la tragédie. Ce que l’auteur prétend ici nous livrer, ce sont ces “histoires vraies” d’il y a longtemps, presque oubliées, que d’autres trouvaient bizarres et invraisemblables. Mais quoi de plus invraisemblable que l’Histoire ? » — Le Courrier des Balkans

Oeuvres publiées chez Galaade

les actualités de galaade

James NOËL et Emmanuelle COLLAS au Festival Livres et Musiques (Deauville)… Rencontre avec James NOËL le 4 avril à la Librairie Les Nouveautés… Rencontre avec François-Xavier GUILLERM le 29 mars à Nanterre…