384 pages

ISBN : 978-2-35176-065-9

PRIX : 21.3 €

FORMAT : 14 X 21,5 cm

AUTEUR : Abdulrazak Gurnah

TRADUCTEUR(S) : Sylvette Gleize

DATE DE PARUTION EN VO : 2005

DATE DE PARUTION : 2009

diffusion : harmonia mundi

Accueil \ Oeuvres \ Adieu Zanzibar

Adieu Zanzibar

PRIX RFI TÉMOIN DU MONDE 2007 POUR PRÈS DE LA MER

Kenya, 1899. Il est apparu à l’aube comme une figure de légende avant de s’effondrer aux pieds d’Hassanali. Martin Pearce, écrivain britannique, a été battu, volé et abandonné par ses guides dans le désert. Recueilli par son sauveur, il tombe amoureux fou de Rehana, la sœur de son hôte. Une relation interdite et scandaleuse commence, dont les conséquences se répercuteront sur les générations suivantes.

Zanzibar, années 1950. Amin, Rashid et leur sœur Farida sont chacun en proie aux difficultés du secret. Farida vit un amour caché que ses parents désapprouveraient. Amin s’éprend d’une femme plus âgée, Jamila, la propre petite-fille de Rehana et de Pearce, enfant de la honte et objet de mille rumeurs. Quant à Rashid, le narrateur, il part étudier à Londres dans un univers glacial et raciste, alors que Zanzibar, au lendemain de l’indépendance, bascule dans la violence et le chaos.

Londres, années 1960. Les parents de Rashid sont morts et les secrets ont été déliés. Dans un contexte social et racial apaisé, Rashid, devenu enseignant, rencontre par hasard la blanche Barbara, une lointaine cousine de Jamila…

De la fable poétique au témoignage désenchanté, Abdulrazak Gurnah raconte les amours et les illusions de Martin et de Rehana, d’Amin et de Jamila, de Rashid et de Barbara. Noirs ou Blancs, Indiens ou Arabes tissent, de Zanzibar à Londres, autant d’histoires d’ombre et de lumière.

« Une écriture est d'une rare délicatesse, proche d'un Stefan Zweig. » – Claire Lesegretain, La Croix, décembre 2009.

« Un peu à la manière des grands russes du 19e, ou plus près de nous de ceux de W.G. Sebald, Abdulrazak Gurnah nous offre des œuvres mélancoliques, désenchantées et pleinement incarnées. » – Abdourahman A. Waberi, Cultures Sud, novembre 2009.

« Tour à tour conte, enquête, intrigue coloniale, témoignage choral, épopée faite d'ellipses, ce deuxième livre d'Abdulrazak Gurnah est une généalogie de l'amour, tout en retenue, un beau roman sur l'incompréhension et l'intrication secrète des vies. » – Le Matricule des anges, septembre 2009.

« Dans Près de la mer, le héros tentait d'échapper à Zanzibar mis à feu et à sang par les conflits postcoloniaux. Dans ce deuxième livre, très élégant, d'Abdulrazak Gurnah, un flux d'histoires d'amour apparemment éclatées et centrifuges se resserre inexorablement autour de l'île. On se croyait dans un roman exotique, historique, dépaysant, quelque part dans l'Empire colonial britannique d’Afrique noire à la fin du 19e siècle, avec l'arrivée d'un blessé mzungu (européen) qui vient rompre la ligne de partage fragile entre les “indigènes” et les colons. L'on se trouve finalement pris dans un écheveau d'époques et de lieux, tout en demeurant dans une même histoire : celle de la passion amoureuse, de la brisure et de la honte publique. L'étranger par qui le scandale arrive inaugure une série qui, comme le mythe, semble sans fin. Avec pudeur et délicatesse, l'auteur, né en 1948 à Zanzibar, instille un sentiment très fort de familiarité et de connivence entre le lecteur et ses personnages. Ce récit, dont la forme tient moins de l'emboîtement de poupées russes que de la constellation, se recentre par une habile construction autour d'un “je” (“II y a, vous le voyez, un je dans cette histoire mais je n'en suis pas le sujet. C'est une histoire sur nous tous, Farida et Amin, nos parents, Jamila”) qui parle des autres pour ne pas avoir à parler de soi. C'est dans ce passage étroit du “ils” au “je” que tiennent toute l'émotion et l'odyssée intime de cet adieu à Zanzibar. » – Chloé Brendlé, Le Magazine littéraire, septembre 2009.

L'auteur

Abdulrazak Gurnah : crédit photo - Mark Pringle

Né en 1948, Abdulrazak Gurnah est l'auteur de six romans. Il enseigne la littérature à l'université de Kent.

En savoir plus sur Abdulrazak Gurnah

les actualités de galaade

Hakan GÜNDAY en France du 20 au 30 novembre… Pierre PUCHOT le 9 octobre à l'Institut du Monde arabe… Rendez-vous de l'Histoire (Blois) : rencontres avec Philippe DI FOLCO et Pierre PUCHOT