Pourquoi nous éditons ce livre

Relecture universelle des grands mythes de l’humanité à l’aune de l’Afrique et initiation à la culture traditionnelle de l’Afrique par le biais de nos contes d’enfants.

256 pages

ISBN : 978-2-35176-028-4

PRIX : 24.4 €

FORMAT : 14 X 21,5 CM

AUTEUR : Denise Paulme

Diffusion : Interforum

 
Bibliographie
Index
Sources

Accueil \ Oeuvres \ Cendrillon en Afrique

Cendrillon en Afrique

Préface de Françoise Héritier

« Pourquoi Cendrillon ne peut-elle exister en Afrique ? » - Françoise Héritier


De la mère dévorante à la mère dévorée, du Petit Poucet à Cendrillon, sans oublier le personnage récurent du Tricheur, Denise Paulme nous raconte le fragile équilibre à trouver pour toute société africaine entre cohésion de groupe, destins individuels, nécessités du lignage et pactes de sang.
Miroir de la société dont ils émanent, les contes sont en effet une précieuse source d’information pour l’ethnologue qui sait les interroger. Leur analyse permet de dégager ce que chaque version d’un même conte, d’Afrique ou d’ailleurs, présente de commun avec les autres tout en gardant sa spécificité. Quelques contes de Grimm ou de Perrault, tel « Le Petit Poucet » dans « Tuons nos mères », trouvent ainsi leur équivalent en Afrique et au sud du Sahara. Mais que devient Cendrillon en Afrique ? Ces contes aux thèmes souvent universels, depuis les Mille et Une Nuits jusqu’à l’époque moderne, offrent à chaque société, qu’elle soit d’Afrique, d’Orient ou d’Occident, la possibilité d’exprimer les tabous qui ne peuvent être énoncés directement dans la vie quotidienne.
De même, les contes et légendes sont à l’origine de bien des alliances, qu’il s’agisse des échanges d’obligations ou des devoirs d’hospitalité, d’une fraternité par le sang ou d’une parenté « à plaisanteries ». Denise Paulme étudie en quoi consistent le pacte de sang et les classes d’âge qui régissent les relations entre individus et qui sont racontés dans les mythes.

Enfin, dans l’optique d’une relecture universelle des grands mythes de l’humanité, présents dès l’Antiquité et dans toutes les aires géographiques, Denise Paulme revisite le thème de la statue qui agit et qui juge : « la statue du commandeur ».


« Denise Paulme était une grande dame de l'ethnologie. Peu avant sa mort en 1998, elle a rassemblé ces textes en vue de leur publication. Que peut-on trouver de commun d'un continent à l'autre, se demande-t-elle, entre tous les contes et légendes ? Denise Paulme nous entraine, dans la littérature orale, analysant à travers divers personnages tous les non-dits de la pensée africaine. Le conte y est là-bas aussi un miroir de la société. [...] A travers les sociétés africaines, ce sont tous les grands mythes de l'humanité que revisite Denise Paulme. » - Michèle Tobia-Chadeisson, Page des libraires, mars 2007.

L'auteur

Denise Paulme - Crédit Photo : Françoise Héritier

Denise Paulme (1909-1998) est africaniste. Directeur d’études à l’École pratique des hautes études à partir de 1957, Denise Paulme a toujours été une femme de terrain. Son travail d’interprétation des littératures orales a influencé toute une génération.

En savoir plus sur Denise Paulme

les actualités de galaade

James NOËL et Emmanuelle COLLAS au Festival Livres et Musiques (Deauville)… Rencontre avec James NOËL le 4 avril à la Librairie Les Nouveautés… Rencontre avec François-Xavier GUILLERM le 29 mars à Nanterre…