608 pages

ISBN : 978-2-35176-330-8

PRIX : 25 €

FORMAT : 14 x 21, 5 cm

AUTEUR : Michelle De Kretser

TRADUCTEUR(S) : Géraldine Koff d'Amico

DATE DE PARUTION EN VO : 2013

DATE DE PARUTION : 2016

Diffusion : Interforum

Accueil \ Oeuvres \ Dérives des continents

Dérives des continents

« Elle regarda un pont et n’y vit pas une balustrade et une arche, mais bien la matérialisation d’un sonnet. Quant aux monuments, les torchons de cuisine les avaient déjà consacrés. Vint un arbre rouge, majestueux dans un parc : Laura n’en avait jamais vu d’autre et pourtant elle le reconnut aussitôt, les romans étaient pleins de hêtres pourpres. C’était ça être Australien : arriver à Londres pour la première fois et découvrir ce qu’on connaissait déjà. »

Laura Fraser, orpheline de mère, a grandi à Sydney avec son père, froid et professionnel. Dès qu’elle le peut, elle quitte l’Australie et passe sa jeunesse à voyager en Europe. Elle y mène une vie faite d’escales, ne parvenant à se sentir à sa place nulle part.

Ravi Mendis est, au contraire, parfaitement satisfait de son quotidien au Sri Lanka, entre sa femme, son fils et un emploi de technicien informatique qu’il adore. Pourtant, alors que la situation politique s’envenime, Ravi doit quitter en urgence son pays, fuir les horreurs de la violence ethnique pour trouver refuge à Sydney en tant qu’exilé politique.

Laura, comme dans le Magicien d’Oz, finit par comprend que There is no place like home et retourne à Sydney pour, ironiquement, faire consommer, aux autres, son échec personnel en travaillant pour des guides de voyages.

Quant à Ravi, lorsqu’il aura la possibilité de rester légalement à Sydney, il choisira de retourner au Sri Lanka où sa vie est pourtant menacée.

Vont-ils se rencontrer ? Peut-il y avoir encore, aujourd’hui, des happy-ends prédestinées ?

Dans un monde en mutation, où la globalisation des esprits répond à la fragmentation culturelle, Dérives des continents explore les myriades de raisons au déracinement, ce qui nous pousse à voyager ou émigrer et ce que nous découvrons alors du monde, des autres, et surtout de nous-mêmes.

« Dérives des continents est une grande œuvre, une étude unique sur l’essence des temps modernes, comment on les traverse et comment on y voyage. » – The Sydney Morning Herald

« Michelle de Kretser sait bâtir des récits amples qui embrassent les années tout en préservant jusqu’aux plus hallucinants des détails. » – Hilary Mantel

« Dans la grande tradition de Christina Stead et Shirley Hazzard, Michelle de Kretser célèbre l’hyper-connexion contemporaine comme une phase nouvelle de l’humanité. Bravissima ! » – Australian Financial Review

« Le roman de Michelle de Kretser est impeccable. » – Weekend Australian

« Michelle de Kretser est une romancière à la fois sérieuse et divertissante. Elle écrit sans jamais ciller, même lors du final dévastateur et merveilleux. » – The Adelaide Advertiser

L'auteur

D.R.

Née au Sri Lanka en 1957, Michelle de Kretser a grandi en Australie. Elle est considérée comme l’une des grandes voix de la littérature australienne contemporaine.

En savoir plus sur Michelle De Kretser

les actualités de galaade

James NOËL et Emmanuelle COLLAS au Festival Livres et Musiques (Deauville)… Rencontre avec James NOËL le 4 avril à la Librairie Les Nouveautés… Rencontre avec François-Xavier GUILLERM le 29 mars à Nanterre…