Pourquoi nous éditons ce livre

Une évocation romanesque et ludique de la naissance de la psychanalyse et de la philosophie de Nietzsche au moment où il va écrire Ainsi parlait Zarathoustra.

448 pages

ISBN : 978-2-35176-039-0 / ISBN (pdf) : 978-2-35176-167-0 / ISBN (epub): 978-2-35176-168-7

PRIX : 24 €

FORMAT : 14x21.5

AUTEUR : Irvin Yalom

TRADUCTEUR(S) : Clément Baude

DATE DE PARUTION EN VO : 1992

DATE DE PARUTION : 2007

diffusion : harmonia mundi

Accueil \ Oeuvres \ Et Nietzsche a pleuré

Et Nietzsche a pleuré

« Docteur Breuer, Je dois absolument vous voir pour une affaire urgente. L’avenir de la philosophie allemande est en jeu. Voyons-nous demain matin, à neuf heures, au Café Sorrento. Lou Salomé. »

Venise, 1882. La belle et impétueuse Lou Salomé somme le Dr Breuer de rencontrer Friedrich Nietzsche. Encore inconnu du grand public, le philosophe traverse une crise profonde due à ses relations orageuses avec Lou Salomé et à l’échec de leur ménage à trois avec Paul Rée.

Friedrich Nietzsche ou le désespoir d’un philosophe. Le Dr Breuer, l’un des fondateurs de la psychanalyse. Un pacte secret, orchestré par Lou Salomé, sous le regard du jeune Sigmund Freud. Tout est là pour une magistrale partie d’échecs entre un patient extraordinaire et son talentueux médecin. Mais qui est le maître ? Qui est l’élève ? Qui soigne qui ?

Et c’est à une nouvelle naissance de la psychanalyse, intense, drôle et machiavélique que nous convie Irvin Yalom. Un roman inédit à découvrir absolument.

« Comment pouvait-on vivre jusque-là sans connaître les livres du docteur Irvin D. Yalom ? On se le demande. Ce n’est pas tous les jours que les livres de psychothérapie se lisent comme des romans. » – Geneviève Delaisi de Parseval, Libération, janvier 2006

« Dans ses livres, tout y est : sens du récit, vérité des personnages, profondeur de la pensée. Et de passionnantes restitutions de thérapies […]. Mais il y a plus encore. Irvin D. Yalom ose aborder de front les questions qui nous assaillent parfois : pourquoi mourons-nous ? Qu’est-ce qu’être libre ? » – Pascale Senk, Psychologies Magazine, été 2006

« Et Nietzsche a pleuré, écrit en 1992, sort enfin en France. On y retrouve tout ce qui fait le sel des récits "yalomiens" [...]. On reste ébahi par la virtuosité dont fait preuve Irvin D. Yalom, orchestrant vérité et fiction, détails historiques et réflexion, et ne lâchant jamais le sujet qui habite tous ses livres : notre soif existentielle. » - Pascale Senk, Psychologies Magazine, septembre 2007

« Un roman admirable dans sa violence contenue. Yalom écrit au bord du gouffre de nos existences [...]. Cet ouvrage est, sans doute, un des livres les plus stimulants sortis ces temps-ci. » - Xavier Guitteaud et Angelique Giorgi, La Marseillaise, novembre 2007

« "Dans le berceau de la psychanalyse", tel pourrait être le sous-titre de ce savoureux roman accomodé à la sauce psy par un maître du genre [...]. Le rythme soutenu du récit, les dialogues enlevés, la féroce véracité des portraits construisent une efficace machine à explorer le temps et les consciences. » - Elisabeth Barillé, Elle, décembre 2007

« Irvin Yalom est peut-être en train d’inventer un nouveau genre : le roman psychanalytique. » - Bernard Fauconnier, Le Magazine littéraire, février 2008

L'auteur

Irvin Yalom - Crédit photo : Reid Yalom

Irvin Yalom est né à Washington en 1931 de parents russes. Docteur en médecine depuis 1956 et professeur émérite de psychiatrie à Stanford depuis 1994, il a mené de front une double carrière de psychiatre et d’animateur de thérapies de groupe.

En savoir plus sur Irvin Yalom

les actualités de galaade

Pierre PUCHOT le 9 octobre à l'Institut du Monde arabe… Rendez-vous de l'Histoire (Blois) : rencontres avec Philippe DI FOLCO et Pierre PUCHOT Kristien HEMMERECHTS à Passaporta (Bruxelles)…