720 pages

ISBN : 978-2-35176-314-8 / ISBN (epub) : 978-2-35176-315-5

PRIX : 26 €

FORMAT : 14 X 21,5 cm

AUTEUR : Gore Vidal

TRADUCTEUR(S) : Gérard Joulié

DATE DE PARUTION EN VO : 1989

DATE DE PARUTION : 2013

Diffusion : Interforum

Accueil \ Oeuvres \ Hollywood

Hollywood

« Il est vrai que Washington n’était pas seulement “la ville de la conversation” chère à Henry James, mais également une cité vouée aux commérages les plus fantastiques. Je débute à Harlem parce que ma base c’est New York. Mais dorénavant c’est à Hollywood qu’il faut être. »

Hollywood commence à la veille de l’entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale. La belle et ambitieuse Caroline Sanford, propriétaire et rédactrice en chef du Washington Tribune se rend sur la côte Ouest pour soutenir l'effort de guerre du gouvernement en réalisant des films de propagande en faveur des Alliés. Dès son arrivée, le succès couronne son activité de productrice, mais elle devient aussi une actrice star sous le nom d’Emma Traxler. Tandis qu'elle côtoie les icônes que sont déjà Douglas Fairbanks, Mary Pickford, Cecil B. De Mille ou Charlie Chaplin, elle conserve ses relations personnelles avec les piliers de la politique tels que Edith et Thomas Woodrow Wilson, ou Franklin et Eleanor Roosevelt.

Aux prises avec les luttes d'influence qui opposent désormais la capitale administrative Washington et la capitale mondiale du charme Hollywood, Caroline découvre alors l’immense pouvoir de la nouvelle industrie qu’est le cinéma pour manipuler les esprits, fasciner et créer les scandales, imposer les modes, et devine qu’il sera désormais, avec la presse et la politique, le troisième axe de pouvoir.

Avec ce grand roman historique sur l’Amérique, Gore Vidal nous offre un ambitieux et captivant tableau des États-Unis, à l'époque la plus grisante et la plus agitée de leur histoire – quand Hollywood se mit à réinventer l'Amérique.

« L’AMÉRIQUE FOLLE DE GORE VIDAL. Gore Vidal aimait les grosses machines romanesques, le mélange de fiction et de solides faits réels. La méthode a ses qualités. Elle fonctionne à plein dans ces pages. Tiens, Charlie Chaplin et Douglas Fairbanks ensemble au sauna […]. Vidal, qui n’a pas l’œil dans sa poche et pratique le commérage avec un art consommé, évoque l’assassinat du réalisateur W. D. Taylor, un des mystères les plus épais de Hollywood […]. L’entreprise sidère par son ambition, sa malice, sa minutie. Quel travail de titan. Vidal, qui fut le scénariste de Ben Hur, pratique le grand spectacle, le Scope couleurs en caractères d’imprimerie. Au programme, l’Amérique et ses obsessions. Un ticket, s’il vous plait. » – Le Figaro littéraire

« Un portrait féroce des États-Unis des débuts du cinéma parlant. […] Inspiré par son expérience de scénariste, Gore Vidal bâtit une fresque sur le pouvoir, le calcul politique et les trajectoires à contre-courant du jeu social. Un regard narquois sur l’Amérique à travers lequel VIDAL croise les obsessions de Truman Capote avec la férocité d’un James Ellroy. » – Grazia

« Drôle, exquis et tragique. Un écrivain qu’il faut absolument redécouvrir. » – Le Point

« Gore Vidal reste un des plus brillants auteurs américains. » – Page des libraires

« Avec esprit et cynisme, au détour de chaque phrase, Vidal réveille les fantômes d'un monde écroulé. » – TGV Magazine

L'auteur

Gore Vidal - Crédit photo : ©D.R.

Né dans une famille de la grande bourgeoisie américaine, Gore Vidal (1925-2012) est aujourd’hui reconnu comme l’une des figures majeures de la littérature américaine contemporaine.

En savoir plus sur Gore Vidal

les actualités de galaade

James NOËL et Emmanuelle COLLAS au Festival Livres et Musiques (Deauville)… Rencontre avec James NOËL le 4 avril à la Librairie Les Nouveautés… Rencontre avec François-Xavier GUILLERM le 29 mars à Nanterre…