Pourquoi nous éditons ce livre

Dans ce roman drôle et décalé, Daniel Handler, à la manière de Nabokov, s’arroge tous les droits et explore avec ironie tous les possibles : brièvement, collectivement, vraiment, pas particulièrement, souvent ou… glacialement !

320 pages

ISBN : 978-2-35176-053-6

PRIX : 23.9 €

FORMAT : 14x21.5

AUTEUR : Daniel Handler

TRADUCTEUR(S) : Clément Baude

DATE DE PARUTION EN VO : 2006

DATE DE PARUTION : 2008

Diffusion : Interforum

Accueil \ Oeuvres \ L'Amour adverbe

L'Amour adverbe

DANIEL HANDLER,
ALIAS LEMONY SNICKET


« Il y avait de l’amour dans l’air, alors nous avons tous les deux traversé l’amour en avançant vers le carrefour. On le respirait à pleine bouche, surtout moi : l’air était aussi chargé d’odeurs et d’oiseaux, mais c’était bien l’amour, j’en suis certain, qui s’engouffrait dans mes poumons. »

« Ça vous paraît peut-être un peu déroutant, mais l’amour est ainsi. Et comme le dit l’auteur – c’est-à-dire moi : “Ça n’a rien à voir avec les noms. Le miracle, ce sont les adverbes, la manière dont les choses se font.” Ce roman parle de gens qui essayent de trouver l’amour avant que le volcan n’entre en éruption, avant que le miracle ne s’achève. Oui, il y a bien un volcan dans ce roman. Pour moi, un volcan rend automatiquement n’importe quelle histoire plus intéressante. » – Daniel Handler

L’Amour adverbe est un roman sur l’amour, l’amour sous toutes ses facettes, qu’il soit gay, hétéro, obsessionnel, réciproque ou non.

Avec un plaisir pervers et irrévérencieux, Daniel Handler s’amuse : au début, Andrea est amoureuse de David – ou est-ce de Joe ? –, qui, lui, tombe amoureux de Peter dans un taxi. À la fin du roman, c’est Joe qui se retrouve dans le taxi et tombe amoureux d’Andrea, à moins qu’il ne s’agisse pas d’Andrea, ou en tout cas pas de la même Andrea, étant donné qu’Andrea est un prénom très répandu. Autant qu’Allison, qui, au cœur du roman, est mariée à Adrian, bien qu’une fois parvenue au milieu de l’océan elle songe à coucher avec Keith, et avec Steve aussi, qu’elle croise dans une voiture, sauf si ce n’est pas la même Allison qui rencontre la Reine des Neiges dans un casino, ni le même Steve qui rencontre Eddie au milieu de la forêt…

« On recommandera le dernier roman de Daniel Handler (alias Lemony Snicket), L’Amour adverbe. Un jeu de marabout-bout de ficelle sentimental et transgenre où les personnages craquent les uns pour les autres. Plutôt irrésistible ! » – Baptiste Liger, Têtu, octobre 2008.

« Loufoque, sa drôle de voix oscille au rythme des emballements, de I’émotion, des miIle et une façons d’aimer. Elle palpite, littéralement. » – Barbara Lambert, Point de vue, 24 septembre 2008.

« Daniel Handler, 38 ans, est d'abord un romancier qui milite pour la grammaire et la passion, contre le poids du monde et ses médiocrités politiques. Son dernier livre, L'Amour adverbe, est découpé en dix-sept chapitres titrés « Immédiatement », « Évidemment », « Profondément » ... Des instantanés, graves ou loufoques, sur les rencontres amoureuses, hasardeuses, improbables ou définitives. Mieux qu'un exercice de style, L'Amour adverbe est une œuvre littéraire et musicale, comme une variation sur un thème. Le rythme est essentiel, tantôt syncopé, tantôt lyrique, ouvrant les portes de l'univers surréaliste et obsessionnel de cet Américain romantique qui multiplie ses définitions du sentiment amoureux. » - Christine Ferniot, Télérama, 13 décembre 2008.

L'auteur

Crédit : Meredith Heuer

Connu des lecteurs sous le nom de Lemony Snicket – auteur des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, adapté au cinéma avec Meryl Streep, Jim Carrey et Jude Law –, Daniel Handler est écrivain et scénariste.

En savoir plus sur Daniel Handler

Les actualités de L'Amour adverbe

les actualités de galaade

Rhéa GALANAKI et Loïc MARCOU le 3 février à Athènes… James NOËL le 28 janvier au Centre Pompidou… Lecture de Vénus et Adam d'Alain FOIX le 9 janvier à la Maison des auteurs…