Pourquoi nous éditons ce livre

« Victor Leduc était un homme exceptionnel. “Animal politique”, pour reprendre l’expression d’Aristote ? Disons plutôt qu’il avait le militantisme chevillé au corps. […] Être bâti intérieurement en militant, c’est penser et agir d’instinct avec les autres, par et pour les autres : en compagnie, toujours. C’est aussi vivre son présent, si dur, si décevant soit-il, en projet d’un avenir.» — Jean-Pierre Vernant

« Ce livre n'est pas seulement un livre de souvenirs, il est aussi un grand livre d'histoire, et surtout une belle leçon de fidélité et de courage, bref, de vie. » – Le Bulletin des nouveautés, décembre 2006.

416 pages

ISBN : 2-35176-023-9

PRIX : 21.3 €

FORMAT : 14 x 21.5

AUTEUR : Victor Leduc

DATE DE PARUTION : 28 sept 2006

diffusion : harmonia mundi

 
Index
Préface
Postface

Accueil \ Oeuvres \ Les Tribulations d'un idéologue

Les Tribulations d'un idéologue

Préface de Jean-Pierre Vernant. Postface de Pierre Vidal-Naquet

« Né communiste », fils de Juifs russes contraints de s’exiler après la Révolution de 1905, Victor Leduc connaît, dès les années 1930, au Quartier latin, ses premiers démêlés avec les ligues d’extrême-droite… et la police.
Résistant aux côtés de Jean-Pierre Vernant, Jeanne Modigliani ou Lucie Aubrac, il devient à la Libération directeur d’Action, hebdomadaire à la fois communiste et indépendant qui meurt aux premiers jours de la guerre froide.
Permanent au comité central, responsable des cercles d’intellectuels communistes, Victor Leduc nous fait pénétrer au cœur du laboratoire idéologique du PCF. Quand s’ouvrent les brèches dans le béton idéologique, à l’heure du rapport Khrouchtchev, il est au centre de l’opposition. De l’intérieur d’abord, puis en dehors du Parti, il poursuit le même combat pour la démocratie.

« Aujourd'hui rééditées, ses Mémoires offrent une vue passionnante sur ce très long itinéraire politique. » - Olivier Wieviorka, Libération, novembre 2006.

« Avec une rare précision dans la description de ses "tribulations", Victor Leduc redonne en tout cas à la notion d'idéologie quelques unes de ses lettres de noblesse, trop souvent déniées aujourd'hui. Jean-Pierre Vernant, dans sa préface, ne s'y trompe d'ailleurs pas, l'itinéraire de son ami posant selon lui "le problème de la fidélité". Et l'historien d'ajouter : "Il y a ceux qui plient l'échine et acceptent tout, ceux qui retournent transquillement leur veste [...]. Leduc reconnaît publiquement ses fautes et ses illusions [...]; en ne rejetant rien de ce qu'il y avait de positif dans son action ni de juste dans ses espérances, il reste, en devenant autre, fidèle à lui-même." - Olivier Doubre, Politis, décembre 2006.

« Une belle idée que celle d'avoir réédité ce livre de Victor Leduc, avec une préface et une postface de deux hommes que celui-ci admirait. [...] Loin d'éprouver un sentiment de honte d'avoir choisi le communisme comme identité politique et le marxisme comme identité théorique, Leduc, en marxiste critique, propose à partir de son expérience une analyse du parti stalinien qu'était le PCF dans les années 1950. [...] Le lien permanent établi entre théorie et pratique fait du parcours de Leduc, qui se battit aussi sans relâche contre le colonialisme, une vie lumineuse dans ce sombre XXe siècle. » - Bernard Ravenel, Le Monde Diplomatique, mai 2007.

L'auteur

Victor Leduc - Crédit photographique : Laure Nechtschein

"Tant de jeunes aujourd’hui nous posent la question : comment pouvait-on être communiste de votre temps, qu’est-ce que ça signifiait ? La réponse est à chercher dans la vie militante d’hommes comme Victor Leduc. » — Jean-Pierre Vernant

En savoir plus sur Victor Leduc

Les actualités de Les Tribulations d'un idéologue

les actualités de galaade

Zoran ZIVKOVIC invité du festival Litteratures Europeennes Cognac… Vincent WACKENHEIM le 13 novembre à la librairie L'Arbre à lettres 14e… Hakan GÜNDAY en France du 20 au 30 novembre…