Pourquoi nous éditons ce livre

« Le Siècle des Poètes » trouve sa place dans le cadre de la politique éditoriale de Galaade : politique d’auteur sur le long terme, dans tous ses possibles (fiction, essais) et répondant à des convictions ancrées dans notre actualité (mondialités, migrations et exil, identité et appartenance, dialogue des cultures, histoire(s), judaïsme, antisémitisme et racisme ou réflexions sur la barbarie, engagement et citoyenneté, fiction / réalité, imaginaire et onirisme).

« Le Siècle des Poètes » est une collection exceptionnelle par son enjeu. En effet, la poésie, dans ce siècle douloureux, est la forme d’expression par excellence qui a continuellement assumé le rôle de vigilance, de gardienne des valeurs essentielles, le rôle aussi de témoignage et de protestation quand c’était nécessaire. La collection rassemblera ces poètes qui ont su, selon le mot de Saint-John Perse, être « la mauvaise conscience » de leur temps.

« Le Siècle des Poètes » met en exergue la valeur de notre héritage culturel récent, et le fait que le vingtième siècle n’a pas été seulement le siècle du roman, mais aussi celui de la poésie.

928 pages

ISBN : 978-2-35176-035-2

PRIX : 39.9 €

FORMAT : 17x19,5 cm

AUTEUR : Claude Vigée

Diffusion : Interforum

 
Bibliographie
Index
Photos
Sources
Préface
Postface

Accueil \ Oeuvres \ Mon heure sur la terre

Mon heure sur la terre

Poésies complètes (1936-2008)

BOURSE GONCOURT DE LA POÉSIE 2008

COLLECTION « LE SIÈCLE DES POÈTES »
avec la collaboration de Jean-Yves Masson


Issu d’une famille juive…
Né en 1921, Claude Vigée est issu d'une famille juive établie en Alsace depuis plus de trois siècles.
En 1938, il est évacué, puis expulsé d'Alsace avec tous les siens à la suite de l'occupation nazie. Étudiant en médecine, il participe à l'organisation de la résistance juive à Toulouse contre l'occupation hitlérienne et le gouvernement de Vichy, d'octobre 1940 à fin 1942. Il publie (illégalement) les premiers poèmes de La Lutte avec l’Ange dans la revue de la Résistance Poésie 42 éditée par Pierre Seghers pendant la Seconde Guerre mondiale.

De la résistance à l’exil…
Réfugié aux États-Unis au début de 1943, il s'y marie après la guerre avec sa cousine et sa muse Évelyne, et y termine son doctorat en langues et littératures romanes en 1947.
Il enseigne la littérature française à l'Ohio State University, à Wellesley College, puis à l'université Brandeis, près de Boston. En 1950, il publie à Paris La Lutte avec l'ange. En 1954 paraît La Corne du Grand pardon (Pierre Seghers), en 1957 L'Été indien, accepté chez Gallimard par Albert Camus, puis, en 1962, au Mercure de France, Le Poème du retour.

D’une langue à l’autre…
Arrivé en Israël durant l'été 1960, il est nommé professeur de littérature française et comparée à l'Université hébraïque de Jérusalem, où il enseigne jusqu'à sa retraite, en 1983.

Préface de Michèle Finck
Introduction d'Anne Mounic

Publié avec le concours de la région Île-de-France.

« Une poésie généreuse qui sait aussi bien se faire humble chant que symphonie ou épopée. » – Le Monde

« Une oeuvre profondément humaniste, remarquable par sa sérénité, son ouverture et sa grâce. » – The Times Literary Suplement

L'auteur

Crédit : D.R.

Poète, traducteur, essayiste, Claude Vigée compose depuis cinquante ans des œuvres empreintes d'une grande générosité. Ses travaux ont été récompensés par de nombreux prix littéraires français et étrangers.

En savoir plus sur Claude Vigée

Les actualités de Mon heure sur la terre

les actualités de galaade

Rencontre avec James NOËL le 4 avril à la Librairie Les Nouveautés… Rencontre avec François-Xavier GUILLERM le 29 mars à Nanterre… Albena DIMITROVA reçoit le Prix Europe 2017 de l'ADELF…