144 pages

ISBN : 978-2-35-176-051-2 / ISBN (epub) : 978-2-35176-369-8

PRIX : 17.2 €

FORMAT : 14x21.5

AUTEUR : François Koltès

DATE DE PARUTION EN VO : 2008

Diffusion : Interforum

Accueil \ Oeuvres \ Petit homme tu pleures

Petit homme tu pleures

GRAND PRIX LIONS DE LITTÉRATURE RÉGIONALE 2009, DISTRICT EST

« Il n’avait rien oublié, ni les noms, ni leur histoire. Mais pour quoi faire ? Il restait seulement une chanson qu’il perdait dans Manhattan : “Petit homme tu pleures”. » – François Koltès

C’est une ville de garnison dans l’est de la France.
Nous sommes en 1961. La France est en guerre. Ils s’appellent Lenny, Miklos, Jeannette, Gabriel ou Ganesh. Ils se connaissent sans se connaître, tous issus de cette ville maltraitée par les guerres du XXe siècle.
Pour ceux qui, en juillet 1961, ne sont pas en Algérie, ceux qui sont restés, quelle vie possible ? Le poids du secret, du silence, les rêves jamais dits ou vécus, l’impossible attente… Jusqu’au jour où ils sont inexorablement rattrapés par le destin, la haine, la démence et le hasard.

« Un premier roman qui ferait un très joli film. » – Stéphanie des Horts, Valeurs actuelles, octobre 2008.

« Les bérets rouge sang de François Koltès. Une ville qui pourrait être Metz. Les « paras » défilent, bérets rouges retour d’Alger. La Seconde Guerre mondiale est proche, avec ses camps dont tel père, tel ami, n’est pas revenu. Dans Petit homme tu pleures, chaque famille s’enracine dans la douleur. Ce peut être d’avoir dû abandonner son enfant en 1946, ou l’absolu dénuement d’une aïeule. Il y a un rescapé de la révolution hongroise de 1956, il y a un adolescent au pied bot, la femme d’un militaire, des ouvriers, des patrons, des jeunes gens. Entre eux, les liens du sang, du passé, du travail ou de l’amour. » – Jean-Dominique Merchet, Libération, septembre 2008.

« Il y avait la matière à roman-fleuve, ce premier roman s'en tient à 136 pages mais quelles pages ! Pas de phrases creuses, de dialogues en l'air, de protocole compassionnel, rien de sec pourtant, le désir, la démence, agencés comme sur la scène antique, dans un lyrisme qui n'empêche pas la précision quasi horlogère du style. » – Elisabeth Barillé, Le Figaro Magazine, septembre 2008.

« Petit homme tu pleures échappe aux poncifs qui souvent frappent les premiers livres, sujets convenus, longueurs ou maladresses. François Koltès, lui, ne confond pas pathos et émotion, foisonnement et fouillis. Avec Petit homme tu pleures, il signe un texte sensible et beau. Le roman choral d'une humanité souffrante. » – Vanessa Postec, La Croix, septembre 2008.

« Une histoire d’amour et de mort, et de mort de l’amour. » - Sean James Rose, Livres Hebdo, juin 2008.

L'auteur

Crédit : Florence Doublet

Architecte, décorateur de cinéma, François Koltès est également réalisateur de films documentaires.

En savoir plus sur François Koltès

Les actualités de Petit homme tu pleures

les actualités de galaade

Rhéa GALANAKI et Loïc MARCOU le 3 février à Athènes… James NOËL le 28 janvier au Centre Pompidou… Lecture de Vénus et Adam d'Alain FOIX le 9 janvier à la Maison des auteurs…