192 pages

ISBN : 978-2-35176-078-9

PRIX : 15.2 €

FORMAT : 13.5 x 18.5 cm

AUTEUR : Juan José Millás

TRADUCTEUR(S) : André Gabastou

DATE DE PARUTION EN VO : 2006

DATE DE PARUTION : 2010

Diffusion : Interforum

Accueil \ Oeuvres \ Une vie qui n'était pas la sienne

Une vie qui n'était pas la sienne

PRIX DE L’INAPERÇU, SÉLECTION 2011

« La vie des êtres humains repose sur un mythe, une légende, un mensonge. »

Chassé du domicile conjugal, Julio se réfugie secrètement dans l’appartement de son voisin. Là, il modifie jour après jour sa manière d’être, son regard sur Laura, sa femme, et sur le monde. Après l’appartement, le lit, la cuisine, la salle de bains, Julio s’approprie les vêtements du voisin, se glisse dans ses chaussures, met son parfum et finit par entrer dans son… ordinateur. Il découvre alors que son voisin s’est depuis longtemps immiscé dans sa propre vie, bien au-delà de ce qu’il voyait. La vie prend soudain pour Julio une tout autre couleur.

Une vie qui n’était pas la sienne est une histoire d’amour, inédite. C’est un récit intense et précis, qu’il est impossible d’abandonner tant, dans le jeu de miroirs, on a envie de savoir qui dit vrai, qui aime qui, qui est qui.

« Sur la trame somme toute classique du trio amoureux, Juan José Millás a composé un bref roman virtuose qui exerce une telle fascination qu'on est emporté dès la première page, sans que la tension se relâche jusqu'à la fin. » – Le Magazine littéraire

« La vie de Laura et Julio s'effondre complètement le jour où leur voisin, Manuel, tombe dans le coma. Il occupait en effet une place centrale dans leur couple en remplançant l'enfant qu'ils n'avaient jamais eu. Laura va alors subitement décider de se séparer de Julio qui pris au dépourvu s'installe secrètement dans l'appartement vide de Manuel, s'immisçant ainsi dans sa vie. Millas joue avec les faux semblants et les jeux de miroir pour nous livrer un récit surprenant.‎ » – Librairie MLire, Laval

« Prenons une situation banale : un immeuble où se lient d'amitié un jeune couple et leur voisin. Découvrons une histoire incroyable où personne n'est à sa place. Un court roman kafkaïen mené par une écriture au cordeau. » – Librairie Voyelle, Paris 15e

« Votre voisin, un bon ami, vient d'avoir un accident. Votre femme finit par vous expulser. Vous emménagez incognito dans l'appartement déserté dudit voisin. Vous vous habillez avec ses vêtements. Vous avez 35 ans. Vous épiez votre femme de l'autre côté du mur. Vous racontez des histoires d'ombres à une petite fille qui, sans être la vôtre, a déjà la « nostalgie » de vous. Vous donnez le change… » – Le Matricule des anges

« Page après page, le lecteur est hypnotisé par ce récit étrange et poétique, énigmatique et fascinant. Il y a du Lynch dans ce roman ! » – Coup de coeur de Sabrina, libraire à la Fnac St-Lazare

« Roman court, œuvre parfaite, pleine de vivacité et de gaieté, Une vie qui n’était pas la sienne obéit au bonheur d’écrire, à l’envie de transcrire la couleur du silence, le bruissement de la langue. Réflexion attentive sur l’itinéraire d’un couple, très cinématographique, elle se déploie avec une liberté tranquille, passant avec maestria de l’infiniment petit à l’infiniment grand, du gros plan au plan d’ensemble. » – Coup de coeur Fnac.com

« La fiction devient plus réelle que la réalité. À tel point que vie rêvée et vie réelle se superposent. Millás participe de la riche tradition littéraire espagnole et de la lignée des maîtres, Cervantès bien sûr. » – Le Matricule des anges.

L'auteur

Juan José Millás - D.R.

Juan José Millás vit depuis 1952 à Madrid. Après des études de philosophie, il travaille comme marionnettiste, postier ou enseignant avant de publier son premier roman en 1974. Il doit également sa notoriété à son travail de journaliste.

En savoir plus sur Juan José Millás

les actualités de galaade

Rhéa GALANAKI et Loïc MARCOU le 3 février à Athènes… James NOËL le 28 janvier au Centre Pompidou… Lecture de Vénus et Adam d'Alain FOIX le 9 janvier à la Maison des auteurs…